Speakers

MARGUERIT Elisa

Maître de Conférences

MASNEUF-POMAREDE Isabelle

Professeur d’oenologie, HDR

MARTINS Guilherme

Professor of winemaking

CHERY Philippe

Maître de Conférences

Description

Bordeaux Sciences Agro est fière de participer au projet de recherche Vitirhiziobiome, l’un des cinq projets lauréats retenus dans le cadre du Plan national Dépérissement du vignoble.

Le Plan national Dépérissement du vignoble traduit la volonté de la filière d’agir à tous les niveaux, de manière concertée, avec des moyens à la hauteur des enjeux pour lutter contre les dépérissements. Il s’adosse sur une gouvernance professionnelle unique et s’appuie sur un dispositif spécifique d’accompagnement.

Le projet Vitirhizobiome vise à étudier le rôle du microbiome dans la croissance des jeunes plants de vigne, notamment en situation de dépérissement. L’étude de l’interface sol-plante sera réalisée pour deux porte-greffes afin de mieux comprendre son rôle sur la physiologie de la plante. Le projet testera également l’intérêt des techniques innovantes d’imagerie 3D géophysique pour la caractérisation de l’architecture racinaire. En parallèle, l’efficacité de l’ajout de biostimulants évaluée dans des expérimentations de complantation.

Ce projet teste l’hypothèse selon laquelle ce microbiome joue un rôle sur le développement du plant dans des sols viticoles caractérisés par des stades de dépérissement du vignoble contrastés. L’étude de l’interface sol-plante sera réalisée pour deux porte-greffes par des approches originales et complémentaires intégrant l’analyse du microbiome (diversité et fonctionnement) et de son rôle sur la physiologie de la plante. Le projet testera également l’intérêt des techniques innovantes d’imagerie 3D géophysique pour la caractérisation de l’architecture racinaire. En parallèle, l’efficacité de l’ajout de biostimulants visant à restaurer la qualité microbienne du sol sera évaluée dans des expérimentations de complantation.

 

Actions

Action 1 : Recueil des expertises terrain et enquête auprès des professionnels
Action 2 : Étude du fonctionnement du rhizobiome dans deux sols : dépérissant ou non dépérissant, en fonction du porte-greffe
Action 3 : Évaluation de l’effet de l’addition de microorganismes potentiellement bénéfiques lors de la plantation

 

Partenaires

L’Inra UMR EGFV – Écophysiologie et génomique fonctionnelle de la vigne – coordonne ce programme et a prévu de travailler avec l’Unité de recherche Œnologie de l’Université de Bordeaux (ISVV), le  laboratoire Géoressources et environnement et Vitinnov. L’Austrian Institute of Technology sera également associé à ce programme de recherche.

 

Calendrier

Le projet débutera en octobre 2018 et devrait durer jusqu’en avril 2020.