Mots-clés

Marketing et économie viti-vinicole, économie du consommateur, économie expérimentale.
Chimie du vin, arômes, analyse sensorielle, interactions perceptives, dioxyde de soufre.
Chimie de synthèse.
Levures du vin, écologie microbienne à l’échelle d’une communauté et d’une espèce, diversité génétique, fermentations.

Présentation

Cinq enseignants chercheurs de Bordeaux Sciences Agro sont impliqués dans l’UR œnologie. L’objectif de l’axe qualité et identité du vin est de mener des travaux de recherche visant à caractériser, préserver et valoriser une qualité de la composante organoleptique du vin. Ces travaux supposent de progresser dans la connaissance des déterminants moléculaires associés à ces perceptions, de comprendre les modalités et paramètres de construction des images sensorielles associées à la qualité et l’identité des vins, dans les processus physico-chimiques, biochimiques et microbiologiques qui contribuent à leur formation dans le fruit, lors de la vinification puis du vieillissement. Une thématique de recherche concernant les stratégies d’entreprise et leur capacité d’adaptation aux modifications de l’environnement économique, stratégies d’innovation et l’évolution des comportements des consommateurs est également développée.

L’axe Microorganismes : diversité, métabolisme et sélection développe des travaux visant à décrypter la diversité des espèces d’intérêt œnologique, à identifier les interactions microbiennes pour mieux comprendre l’évolution des communautés et identifier les mécanismes moléculaires impliqués dans l’adaptation des souches à l’environnement. Les objectifs appliqués de ces travaux visent à mieux gérer les fermentations en maîtrisant les microorganismes d’altération, à sélectionner des souches d’intérêt et de contribuer au développement du Centre de ressources Biologiques œnologiques.

Membres de Bordeaux Sciences Agro