Date

Début:
Fin:

Description

Quels porte-greffes pour faire face aux enjeux de la viticulture en Bourgogne ?

En Bourgogne, la sous-utilisation de la diversité des porte-greffes est encore plus exacerbée que dans les autres bassins viticoles : 5 porte-greffes (41B, SO4, 3309C, 161-49C, Fercal) couvrent 95% du vignoble (France Agrimer, 2013). Dans cette liste, le 161-49C est concerné par des problèmes majeurs de dépérissement à l’échelle nationale et le 3309C peut présenter également des difficultés. Plus localement, il est aussi rapporté des difficultés avec le SO4. Pourtant, la diversité des porte-greffes déjà inscrits au catalogue national, bien que peu valorisée, représente un potentiel adaptatif très important. Par ailleurs, il est possible que certains porte-greffes étrangers, non encore inscrits en France, répondent aux demandes des viticulteurs et pépiniéristes. Le porte-greffe doit donc être mieux valorisé pour tirer le meilleur parti de la variété, en maîtrisant les contraintes biotiques et abiotiques du sol.

Elisa Marguerit, Maître de conférences à Bordeaux Sciences Agro vous présente le projet RootBourgogne en vidéo !